Face2017finale

 

Ltepdos2017finale

POUR TELECHARGER CLIQUEZ ICI >>>

 

 

TELECHARGER LE FLYER ET INFOS EN SUIVANT CE LIEN >>>

 

 Recherchons l' Unité et la Paix en Christ !
Rejoindre nos frères et sœurs qui comme nous confessent Le Christ ne peut que nous enrichir en vue du Royaume !
Et n'est-ce pas aussi une des demandes du pape François au Renouveau ?
PIERRE M

 

 

 

Objet : Rencontre "Dans Sa Présence"2

Chers amis,

La maison de prière du Château Blanc et la fraternité "Embrase Nos Coeurs" ont la joie de vous inviter à vivre deux jours ensemble dans la présence du Seigneur et dans l'unité du Corps de Christ :
Du mercredi 4 mai au vendredi 6 mai (pont de l'Ascension) au Château Blanc.
Nous alternerons les temps de louange, courts enseignement, partage et prière en petits groupes, temps de ministère... afin de nous laisser interpeller et transformer par son Esprit pour les défis individuels et communautaires qui sont devant nous en tant que Corps de Christ pour bénir notre région et notre nation dans ces temps difficiles.
Vous trouverez plus de détails sur ce temps dans les flyers ci-joints ainsi qu'un bulletin d'inscription pour ceux d'entre vous qui souhaitent s'inscrire aux repas ou loger au Château. Merci dans ce cas, de nous adresser vos réponses avant le 28 avril.
Dans l'attente confiante de ce que le Seigneur veut accomplir au milieu de nous et au travers de son peuple, soyez bénis.

Jean Barthaburu

tractprotestantmisericorde

 

 

 


 

 

 

TOUT SAVOIR SUR : http://lilletoutestpossible.com/

 Discours du Pasteur Carlos Payan, fondateur de Paris Tout Est Possible :

 

"10 ans déjà que Paris Tout Est Possible travaille dans l’unité avec tous les chrétiens qui confessent : le Dieu d’amour, le Père, Jésus l’unique sauveur, et l’Esprit Saint consolateur. 10 ans d’évangélisation, de prière pour le Salut, la guérison et la délivrance du Peuple de Dieu. Vous êtes accueillis comme vous êtes, sans jugements ni condamnations, que vous soyez pratiquant, un peu, beaucoup, ou pas du tout… que vous soyez croyant ou incroyant, avec beaucoup de foi ou un peu de foi. Vous êtes au bon endroit pour être bénis, guéris, sauvés, délivrés… aimés tout simplement. Laissez-vous bouleverser et transformer. Tous les orateurs, intervenants et groupes de louange, travaillent ensemble pour la cause de Christ et de Son Eglise ! Nous sommes Christo-centrés. (…) Victoire au Christ ressuscité ! Victoire au nom de Jésus ! Victoire au Dieu de la vie ! Vive l’Eglise de France !"

 
 
 
 
 
 
Bref historique de Lille Tout est Possible. (27 Juin 2014)

« La multitude de ceux qui étaient devenus croyants n’avait qu’un cœur et qu’une âme… » (Ac. 4, 32a TOB)

4 chrétiens de l’agglomération lilloise (2 évangéliques, 1 réformé, 1 catho) ayant vécu plusieurs temps interconfessionnels de louange joyeuse et roborative à Paris en 2005/2006, prennent ensuite l’initiative de rassemblements identiques sur le Nord.

Leur désir est de témoigner de la possibilité pour des chrétiens de vivre ensemble, malgré les différences de dénomination, des temps réguliers de rencontres festives de prière et louange, refusant de se focaliser sur ce qui sépare mais choisissant de s’appuyer sur un socle commun, Jésus-Christ.

Chercher ensemble que nos cœurs de chrétiens soient transformés ou comme l’a dit Jean Paul II : « Nos communautés chrétiennes doivent devenir d'authentiques “ écoles ” de prière, où la rencontre avec le Christ ne s'exprime pas seulement en demande d'aide, mais aussi en action de grâce, louange, adoration, contemplation, écoute, affection ardente, jusqu'à une vraie ‘folie’ du cœur. ”

En notant aussi que dans nos dénominations respectives, l’unité aussi est toujours à parfaire ! Refusant de donner prise à des échanges stériles sur nos théologies différentes, sans toujours bien les connaître d’ailleurs…

Accepter un chemin d’humilité dans notre démarche et reconnaître la fragilité de notre aventure !

Ce qui ne nous empêche nullement au fil du temps d’échanger sur des points particuliers avec un grand respect de ce que peut vivre l’autre sans chercher à vouloir lui prouver quoi que ce soit.

Nous sommes persuadés que le Christ est à l’œuvre dans son Eglise et voulons lui laisser la première place par Son Esprit qui conduit toutes choses ! Notre unité se construit en « marchant ensemble ».

Certains de nos frères évangéliques sont parfaitement conscients de leur manque quant à l’eucharistie, d’autres non,...

Au moins deux de mes amis évangéliques ont été « percutés au cœur » quand le Saint Sacrement, porté par un prêtre, s’est déplacé jusqu’à eux lors d’un rassemblement « Réveille l’Amour » à Cambrai en 2012.

Cette aventure initiée depuis 6 ans déjà n’a pu se faire qu’avec l’aide précieuse et désintéressée des membres de l’association Paris Tout Est Possible et de son président le Pasteur Carlos PAYAN.

D’où le nom donné à notre association locale, Lille Tout est Possible, signe de filiations humaine et spirituelle, même si chacune des deux associations garde son identité propre.

Nous avons choisi de nous réunir en association, loi de 1901, avec une présidence tournante triennale.

Le CA de cette association est composé du comité organisateur des conventions, 8 membres dont 3 cathos. Les 5 autres membres sont répartis entre 3 églises évangéliques locales de la Métropole lilloise.

Autour du CA organe de service, 30 équipiers de prière (10 évangéliques et 20 cathos) se réunissent 4 fois/an pour des temps fraternels : journées de sortie en groupe, temps d’enseignements et prières.

Nos réunions se déroulent depuis bientôt 2 ans dans l’enceinte de l’église évangélique BETSALEEL située à Bondues. Bruno VANHOLLEMEERSCH, le pasteur de cette église, nous a toujours accueillis avec un grand esprit d’ouverture.

La spontanéité est première dans nos relations de même que la simplicité et la confiance.

Lille Tout Est Possible (LTEP) a démarré en 2008 en l’église baptiste de Roubaix (rue du Collège), et nous en serons donc à la 7° édition annuelle à la fin de l’année 2014.

Les 2 premières rencontres à Roubaix ont permis à nos amis évangéliques-baptistes d’apprendre à nous fréquenter et laisser se lézarder progressivement les murs prudents qu’ils avaient érigés entre eux et nous.

C’est ainsi qu’à partir de la préparation de la 3° rencontre en 2010, (malgré un échec de rapprochement d’avec les cathos quelques années auparavant) ils se sont sentis poussés à s’investir à nos côtés et à partir de cette période nos relations se sont progressivement transformées et perdurent dans la paix et la joie fraternelles jusqu’à ce jour.

S’il fallait définir notre sensibilité vis-à-vis de la Parole de Dieu dans ce que nous essayons modestement de prier et discerner ensemble, on pourrait prendre comme références les lettres de Paul écrites aux églises qu’il avait fondées, évoquées par Michel Hubaut comme « églises charismatiques ».

Notre désir commun est d’apprendre à vivre « Ac.4, 32a » lors de chacune de nos rencontres, comité ou conventions.

Etre simplement une parole prophétique par notre vécu collectif dans ce monde des différences qui s’ignorent et ne souhaitent aucune rencontre par peur de perdre quelque chose, ou mû par la prétention d’être sûres de détenir la vérité absolue…

Au fil du temps, prenant conscience de nos richesses propres, on découvre combien notre complémentarité est réelle et utile à l’Eglise de Jésus-Christ.

Armés de la joie et des racines de notre passé commun, nous cherchons dans nos rassemblements à mettre Jésus-Christ en premier sans jamais vouloir faire de la récupération de quelque nature que ce soit : les orateurs cathos le restent et enseignent à partir de leur racines, les orateurs évangéliques procèdent de même.

Nous sommes ensemble pour annoncer Jésus-Christ et « renvoyer les captifs libérés » par l’autorité de Son Nom et selon le désir profond de notre Dieu (Lc. 4, 18).

Le témoignage de vie et de rencontre du Seigneur est une priorité dans les enseignements et exhortations.

Pauvres nous-mêmes, blessés par la vie et par nos péchés, nous savons que les participants à nos rassemblements sont à la même enseigne…

Notre désir profond est d’annoncer Jésus-Christ qui veut guérir et pardonner (Is. 53, 4 ; Mt. 8, 3).

Notre prière sincère est que nos amis participants puissent venir boire à la source que représente la proximité de cœur et de pensée avec un Christ de tendresse et de miséricorde.

Ayant expérimenté cette joie libératrice de choisir la vie avec Jésus-Christ (Dt. 30, 15) dans nos quotidiens concrets, notre seule ambition réside dans cette proposition de foi pour nos frères et sœurs présents.

La louange forte et spontanée obtient cette grâce d’ouverture des cœurs à la puissance salvatrice de l’Esprit !

Nous privilégions aussi dans chaque rassemblement les rencontres de prière pour les personnes et c’est un cadeau extraordinaire que d’entendre les confidences volontaires des uns et des autres qui forcent le respect et l’accueil de toutes leurs détresses morales et physiques qui nous sont confiées.

L’exercice ne consiste surtout pas à donner des conseils de vie mais toujours à porter aux pieds de la Croix du Seigneur Jésus ce qui est évoqué dans la confiance par nos amis et demander Sa miséricorde.

Il nous arrive relativement souvent d’écouter des personnes qui sont loin des lieux de cultes traditionnels et ce peut être pour elles un moment fort de retournement spirituel et humain.

Aussi une manière d’évangéliser en proposant un retour à la bergerie qu’est l’Eglise dans ses propositions actualisées : cours alpha, groupes de prière, églises locales…Nos rassemblements peuvent donc être qualifiés de « pré-réveil ».

Même si ce n’est pas le plus fréquent, il nous arrive aussi d’être témoins directs de guérisons incompréhensibles à vue humaine.

Enfin, est bien perceptible le rayonnement joyeux du plus grand nombre des visages à la fin des conventions par le biais des nombreuses démarches de pardon et réconciliation proposées aux participants : réconciliations avec eux-mêmes, avec Dieu, avec leurs plus ou moins proches…

Quelques souvenirs marquants et combien dans le réel !

Lors de la fixation du prix des repas d’un rassemblement les avis du comité sont très divergents, à la limite de la rupture…et puis chacun choisit d’écouter l’autre et on arrive à la fin de la réunion à un avis unanime sur le choix du prix à présenter.

Invités à participer à un groupe de prière catholique un jour de mai 2012, 3 frères évangéliques restent impassibles toute la soirée, consacrée la plus grande partie à des chants en l’honneur de Marie.

Un peu gêné à la fin, je demande à l’un d’eux, presque en m’excusant comment il a vécu la soirée…et sa réponse toute simple est encore toute fraîche à ma mémoire : « Je ne suis pas entré dans ce style de prière, mais je respecte les personnes présentes à cette réunion et leur façon de prier !»

On arrive même à échanger sur nos points de vue différents : une soirée sur le baptême enfants/adultes a été vécue par tous les participants comme étant d’une grande intensité malgré nos altérités !

Une récente réunion de notre comité est l’occasion d’un échange spontané sur la destinée humaine après la mort…les points de vue divergent ( !) mais se respectent : purgatoire, l’enfer vide ou non, la miséricorde divine après la mort…

Si l’on s’est quitté sans avoir avancés, du moins en apparence, l’amitié fraternelle joyeuse a conclu notre réunion avec cette remarque d’une sœur évangélique se disant édifiée par le respect que nous leur portions en tant que catholiques !

 

 

 

Pensée Semaine

LUC ch 12 v 49 "Je suis venu allumé un feu sur la terre et...."

pratique

Renouv On Twitt